28/01/2018

Purée de noix de cajou maison (faite par Augustin, le principal consommateur!) (raw, vegan)

C'est parti, on se lance dans la réalisation de nos "beurres" végétaux maison!
Comme on est de bons consommateurs et qu'on est équipés de l'accessoire adéquat sur notre juicer, autant s'y mettre!
On a commencé avec des noix de cajou, pour un petit pot, 200 gr trempées environ 8 heures dans une eau, si possible de qualité (filtrée, vitalisée, mais si ce n'est pas le cas, ça marche aussi, de toute façon, on ne garde pas l'eau de trempage), puis égouttées, rincées et passées, tout simplement, à l'extracteur de jus, muni de l'accessoire qui permet ce résultat.
C'est tout simple, Augustin (flegmatique, les mains dans les poches, sa posture du moment!) a bien aimé le faire, et surtout déguster cette délicieuse purée très saine (les nutriments sont bien disponibles après le trempage des noix de cajou et l'extraction toute douce permet de les conserver), le lendemain matin, sur un chouette pain de son papa, qui fait pas mal d'essais, en ce moment, sur le fameux pain danois au seigle, le danskerugbrod, afin d'arriver à une version top de chez top! Celle-ci était vraiment pas mal, mon amour!
La purée de cajou se conserve quelques jours dans un pot fermé, à température ambiante...mais pas plus, pour cette version, sans doute moins "huileuse" que celles du commerce...








2 commentaires:

  1. Du coup on peut le dire: faire sa purée de cajou maison, c'est un jeu d'enfant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'expression est bien trouvée en effet! A très vite!

      Supprimer