22/02/2019

Dîner végétal complet : soupe de courge, galettes de lentilles, salades (vegan, sans gluten, hivernal)

Pour des dîners simples et basés sur les légumes de saison, je réalise souvent une bonne soupe (ça réchauffe, ça hydrate, ça cale et il y a tant de variations possibles ! ), quelques crudités (pour faire le plein de vitamines et de minéraux) et un petit accompagnement, souvent à base de légumineuses et/ou de céréales (pour l'apport en protéines et en glucides, pas trop lourd à digérer pour bien dormir ensuite).
Un essai de galettes aux lentilles pour cette proposition de dîner, appréciées par les deux services : la table avait été dressée pour un repas à quatre, mais finalement, le père de famille est rentré un peu plus tard que prévu et les kids ont donc mangé avant leurs géniteurs (super intéressante ma vie, n'est-ce pas ?! ).
La soupe était une soupe de courge toute simple, un peu d'ail et de gingembre frais revenus dans l'huile de coco, la courge en morceaux, du curry, du poivre. 
La salade de mâche était agrémentée de graines de fenugrec germé, la betterave râpée de quelques graines de sésame.

Pour 8 galettes
* 100 gr de lentilles pesées crues, trempées quelques heures, rincées, égouttées et cuites environ 20 minutes, bien égouttées à nouveau : on arrive à 300 gr de lentilles cuites
* 2 oignons
* un peu d'huile d'olive
* 1 cuillère à café de graines de cumin (ou en poudre)
* 1 cuillère à café bien remplie de paprika
* sel, poivre
* 5 cuillères à soupe de farine de pois chiche (ou autre)
* 5 cuillères à soupe d'eau


Dans une poêle, faire revenir, à feu vif, les oignons émincés dans un peu d'huile d'olive.
Ajouter les épices, les lentilles. Saler, poivrer.  Faire cuire quelques minutes, puis ajouter la farine et l'eau. Mélanger et laisser revenir encore quelques minutes.
Laisser tiédir dans un saladier.
Préchauffer le four à 180°.
Former les galettes, les disposer sur une plaque recouverte de papier cuisson.
Les badigeonner avec un peu d'huile d'olive. Enfourner pour une vingtaine de minutes. A mi cuisson, retourner les galettes et les badigeonner de l'autre côté.
Servir chaud, tiède ou froid.
Ces galettes pourraient aussi être utilisées en guise de steak pour un burger veggie, ou formées en boulettes.





20/02/2019

Fondant au chocolat, cranberries et hibiscus (sans gluten)

Un gâteau tout simple, inspiré par le dernier numéro du magazine Slowly Veggie.
Nous avions reçu des pétales d'hibiscus à Noël, c'était l'occasion de les tester ! 
La très jolie assiette me vient de Véronique Rigaudie.

Pour un petit moule rond ou carré ou rectangulaire ! 
* 80 gr de dattes
* 40 gr de cranberries (+ un peu pour la déco)
* 100 gr de poudre d'amande
* une pincée de sel
* 2 cuillères à soupe de purée d'amande bien fluide
* 2 cuillères à soupe de graines de chia
* 1 cuillère à soupe de pétales d'hibiscus séchés (+ un peu pour la déco)
* 1 cuillère à café de poudre à lever
* 100 gr d'eau
* 100 gr de chocolat de dessert fondu au bain-marie

fondant chocolat cranberries hibiscus sans gluten dessert

Préchauffer le four à 175°.
Dénoyauter les dattes et les couper en petits morceaux. Les mélanger avec les cranberries grossièrement hachées, la poudre d'amande, le sel, la purée d'amande, les graines de chia, les pétales d'hibiscus, la poudre à lever et l'eau.
Ajouter ensuite le chocolat fondu et mélanger.
Verser dans un moule chemisé de papier cuisson et enfourner pour 15 minutes environ.
Sortir et décorer avec quelques cranberries et quelques pétales d'hibiscus.
Déguster tiède ou froid.




18/02/2019

Assiette végétale complète : petit épeautre citronné, chou rouge, champignons, topping courge-coco (vegan, hivernal)

Je suis assez petit épeautre en ce moment! 
J'aime bien sa texture qui se tient bien dans les salades et je trouve qu'il s'imprègne bien des goûts qui l'entourent tout en gardant sa typicité.
En plus, c'est une des rares céréales à contenir les huit acides aminés essentiels à l'organisme, intéressant donc dans le cadre d'une alimentation à dominante végétale.
Il est en outre pauvre en gluten et un gluten en général mieux toléré par les personnes qui y sont sensibles, car le petit épeautre est une céréale cultivée depuis des millénaires, sans connaître les modifications qui caractérisent le blé de consommation classique.

Pour 4 personnes
* environ 180 gr de petit épeautre pesé cru, trempé quelques heures, rincé, égoutté puis cuit une vingtaine de minutes à couvert, laissé au repos encore environ 10 minutes puis refroidi (on peut le faire la veille au soir pour préparer sa lunch box au petit matin ou pour n'avoir plus que les assaisonnements à faire et le cru à préparer avant le déj)
* Pour assaisonner le petit épeautre refroidi : 1 belle cuillère à soupe de moutarde forte + le jus et le zeste d'un demi citron + 2 cuillères à soupe d'huile de colza + 2 cuillères à soupe d'huile d'olive + sel et poivre
* 1/2 petit chou rouge (une fois émincé finement, ça fait vite du volume)
* Pour assaisonner le chou : 1 cuillère à soupe de sirop d'érable + 1 cuillère à soupe de vinaigre de riz + 1 cuillère à soupe de vinaigre d'umeboshi + 2 cuillères à soupe d'huile de sésame + un peu de poivre
* 4 beaux champignons
* Pour le topping : 1 petite poignée de copeaux de coco + 1 petite poignée de graines de courge + 1 belle cuillère à soupe de sauce tamari (ou soja)



Préparer la vinaigrette pour le petit épeautre dans un bol, puis mélanger au petit épeautre.
Emincer le chou rouge finement, puis assaisonner.
Laver et couper les champignons.
Faire torréfier à sec, dans une poêle, les copeaux de coco et les graines de courge. Lorsque la coco commence à brunir (attention, cela peut aller très vite!), déglacer avec la sauce tamari en retirant rapidement du feu (sinon, ça brûle et c'est pas bon!!).
Dans les assiettes, disposer le petit épeautre bien citronné, le chou rouge, les lamelles de champignons et le topping.
Se régaler!



17/02/2019

Quelques moments du quotidien (+ une recette de gnocchis, février 2019)

Le week-end, on aime bien mettre les mains dans la pâte chez nous (le reste du temps aussi, d'ailleurs !!), alors, vous le savez, il y a du pain qui se prépare (merci Monsieur !), mais aussi, souvent, des pâtes maison : cette fois, un inédit pour Matthieu qui a fait ses premiers gnocchis, une base très classique et un résultat vraiment savoureux !
500 gr de pommes de terre (pour une cuisson à l'eau, demander à votre maraîcher la variété la plus adaptée !) épluchées, coupées en morceaux et cuites, départ à froid à l'eau salée, durant une vingtaine de minutes. Egouttées et mélangées à 150 gr de farine T65, un peu de sel et un œuf. Formation des rouleaux puis façonnage des gnocchis par mon chéri. Cuisson à l'eau bouillante jusqu'à remontée à la surface !
Judith a réalisé quelques lettres et des carrosses avec une base de pâte à butterbredele, Augustin a refait ses fameux "Mickele", des petits sablés en forme de Mickey, avec un glaçage coco-cacao.
Et moi, j'ai végétalisé le tout avec pas mal de petites salades de beaux légumes tout frais de la ferme où nous allons le vendredi soir !
+ un petit dej et un délicieux pamplemousse
+ un dessert fruité dressé minute par Augustin
+ nos moments tisane…










15/02/2019

Dîner végétal complet : socca, chou fleur rôti, chou frisé, cranberries, sauce yaourt (sans gluten, hivernal)

J'aime décidément bien les crêpes à la farine de pois chiche, leur petit goût bien à elles et le fait qu'on puisse les garnir en fonction des légumes du moment, de ce qu'on a chez soi!
En un tour de main, on compose un dîner végétal complet et joyeux!

Pour 4 personnes
Pour les soccas (4)
* 200 gr de farine de pois chiche
* 400 gr d'eau
* 20 gr d'huile d'olive
* un peu de sel
Pour le chou fleur rôti
* 1 chou fleur moyen 
* 1 oignon
* 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
* un peu de sel, de poivre, de curry, de paprika et de thym séché
Pour le chou frisé
* 1 petit chou frisé
* le jus d'un demi citron + 2 cuillères à soupe d'huile d'olive + 1 cuillère à soupe d'huile de colza + une cuillère à soupe de moutarde forte
Pour la petite sauce
* 5 cuillères à soupe de yaourt de brebis (ou autre) + sel, poivre, ciboulette
+ quelques cranberries + quelques graines germées (ici, de lentilles)


Préparer la pâte à socca en mixant ensemble les ingrédients. Laisser reposer.
Préchauffer le four à 200°. Dans un plat, disposer les fleurettes de chou fleur et l'oignon émincé, arroser d'huile d'olive et saupoudrer avec les épices et les herbes. Mélanger puis enfourner pour environ 25 minutes en surveillant et en retournant le chou fleur de temps en temps. Il va brunir légèrement et devenir fondant, signe qu'il est au top!
Emincer le chou frisé finement et assaisonner avec la petite vinaigrette.
Préparer la sauce au yaourt en mélangeant les ingrédients.
Faire chauffer de l'huile d'olive dans une poêle et y faire cuire les crêpes. Elles sont un peu plus épaisses que des crêpes traditionnelles et vont donc cuire un peu plus longtemps. Remettre un peu d'huile entre chaque crêpe. Réserver au chaud.
Garnir les soccas avec un peu de sauce au yaourt, de chou frisé, de chou fleur rôti, de cranberries et de quelques graines germées.