14/11/2016

Pain aux raisins et aux noix (au levain)

C'est bon, on ne l'arrête plus mon homme, il boulange et il boulange encore, pour notre plus grand plaisir!
Ici, un pain à dominante seigle avec des raisins secs et des noix dedans!
+ mon Augustin, photographe qui s'occupe très bien de son gros panda (pull pour ne pas avoir froid et savoureux déjeuner!)
+ notre virée dominicale à Hadeland Glassverk : une fabrique de verre qui surfe sur la vague de Noël, un peu trop commercial à notre goût, mais les enfants ont bien aimé faire un peu de couture, colorer leur propre bougie et on a vu de jolis paysages enneigés...
+ un sympathique goûter de fin d'après-midi chez des amis (oui, oui, Matthieu et moi on aime bien les pantalons colorés!)

Pour deux pains d'1 kg chacun
* 200 gr de cerneaux de noix
* 200 gr de raisins secs
* 500 gr de farine de blé T65
* 500 gr de farine de seigle complet
* 700 gr d'eau à 20°
* 200 gr de levain liquide
* 20 gr de sel


Le matin, faire le pré-ferment : mélanger l'eau, le levain et 600 gr de farine (300 de chaque).
Couvrir et laisser pré-fermenter à température ambiante.
Le soir, ajouter le reste de farine, le sel puis pétrir une dizaine de minutes.
Un peu avant la fin, ajouter les fruits secs (couper les cerneaux de noix en deux préalablement).
Transvaser la pâte dans un saladier. Laisser pointer deux heures couverte d'un torchon humide, à température si celle-ci n'est pas trop froide.
Diviser la pâte en deux et façonner en forme de bâtard (pain plutôt long).
Transférer dans les moules (on avait récupéré des moules en bois de boulangerie mais on peut utiliser deux moules à cake pas trop longs).
Laisser pousser encore une heure, avec le torchon humide.
Pendant ce temps, préchauffer le four à 250°.
Fariner légèrement le dessus et lamer : mettre un coup de lame.
Enfourner pour 10 minutes à 250° puis 45 minutes à 180°.
Laisser refroidir sur une grille.


















10 commentaires:

  1. Est ce aue c´est une passion pour ton homme, ou est ce pain finlandais qui ne vous convient pas ??? Et petite question : lorsque tu parles de levain liquide, tu le fais ou tu l´achete tout pret ?(j'ai perdu mes accents avec mon clavier allemend ...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis quelques mois, c'est effectivement devenu une passion pour lui!! On trouve du bon pain à Oslo, les Norvégiens sont consommateurs...mais voilà, mon homme a eu envie de s'y mettre et c'est vraiment chouette de manger son propre pain, on est sûr de la qualité...Pour le levain, il en a lancé un début septembre et il l'entretient tel son 3ème enfant! Il faudrait que je poste là-dessus mais comme c'est maintenant son domaine...bref! Bonne journée!

      Supprimer
  2. bonne idée, merci, il faut juste que je vois comment faire le levain :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. IL faut que je demande à Matthieu de me briefer sur le sujet! C'est vraiment lui qui gère, moi, je déguste!

      Supprimer
  3. quel plaisir de déguster son pain maison!!!! gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ça!! Bonne journée à toi.

      Supprimer
  4. Comme il est gentil ce petit mari...il a fait du bon pain. Et merci pour le partage de ces belles photos qui nous rappellent que Noël approche. Belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis très satisfaite, en effet!! A Oslo, c'est déjà très ambiance Noël, perspective sympa pour tenir sur un mois de novembre beaucoup moins lumineux, très pluvieux en ce moment, un peu glauque quoi!

      Supprimer
  5. Trop chou Augustin en reporter ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu de mimétisme peut-être ??! Bonne journée ma poulette!

      Supprimer